• Musee de l'ephebe

Cap d'Agde Musée de l'Ephèbe Les richesses archéologiques de la Méditerranée

Le musée de l'Ephèbe, au Cap d'Agde, abrite de très belles collections d'archéologie sous-marine découverte lors des fouilles dans le delta de l'Hérault, en mer ou dans l'étang de Thau. Le musée doit son nom à sa pièce maîtresse, une très belle statue en bronze de style hellénistique. Une découverte unique dans les eaux françaises. Les collections du musée présente des trésors engloutis : amphores, armement, œuvre d'art, etc. de toutes origines : étrusque, grecque, romaine, celte, espagnole, italienne, et bien d’autres.

Le musée de l’Ephèbe et d’archéologie sous-marine est niché dans un écrin de verdure, à l’entrée du Cap d’Agde, à 9 km de notre camping. Si vous êtes des amateurs d’histoire ou avez simplement envie de découvertes durant votre séjour, le musée se visite aussi bien en famille qu’en groupes. Vous y découvrirez des collections exceptionnelles d’objets historiques, témoins des activités qui ont façonné Agde au fil des époques.

Agathé, la cité grecque vieille de 2600 ans, fût côtoyé par les civilisations Etrusques, Grecques, Romains, Celtes, Wisigoths, Sarrasins, Vikings, Espagnols, Italiens. Il n’est donc pas étonnant qu’elle ait conservé leurs traces. Les fouilles archéologiques sous-marines ont permis de retrouver des vaisselles, des armements de la marine royale, des œuvres d’arts, des amphores… Elles ont débuté en 1948, et c’est ainsi que Jacky Fanjaud du GRASPA ou Groupe de Recherches Archéologiques Sous-marines et de Plongée d’Agde a découvert la célèbre statue de l’Ephèbe dans le fleuve de l’Hérault. On restaura cette trouvaille en Lorraine puis au Louvre où elle resta pendant 20 ans. Elle revint finalement sur Agde en 1987, 2 ans après l’ouverture du musée d'archéologie subaquatique et sous-marine Musée de la Clape, construit entre 1982 et 1984, aujourd’hui plus connu sous le nom de « Musée de l'Ephèbe et d’archéologie sous-marine».

Plus qu’un lieu de conservation, le musée est aussi consacré aux recherches. Vous y trouverez les fruits des découvertes fortuites et des recherches scientifiques autour du littoral agathois, depuis plus de 50 ans. Depuis 2002, son laboratoire de restauration (Moïra Conservation) et son équipe scientifique se voient confier la conservation et la restauration des œuvres et des lieux. En plus des visites, le musée fournit des documentations, projette des animations holographiques, et organise des ateliers pour tous les âges.

Photo de Christelle Molinié