• Cathedrale d Agde

Agde - Cathédrale en pierre de lave La 'perle noire' de l'Hérault

Une sortie sur Agde, à seulement 10 minutes de notre camping, sera l’occasion idéale pour visiter la cathédrale Saint Etienne. Celle-ci se trouve sur la Rue Hôtel du Cheval Blanc et comme son nom l’indique, elle est dédiée à Saint Etienne. Classé Monuments Historiques depuis 1840, cet édifice religieux en pierre volcanique est une belle idée de visite à faire en famille. Elle a été le siège de l'évêché d'Agde, et est l'un des plus beaux exemples d'église fortifiée de la région.

La cathédrale impressionne par ses proportions, ses fortifications et sa construction plutôt atypique, tout en en Pierre Volcanique Noire, d’où son surnom « la perle noire de l’Hérault ». Cet édifice de style roman, bâti en pierre de lave basaltique à qui elle doit sa couleur, partage les attributs architecturaux d'une église et d'une forteresse médiévale. En effet, elle a été construite sur les fondations d'une ancienne église Romane du 5ème siècle et a conservé un riche patrimoine archéologique de son passé. On fit venir les pierres du mont St Loup lors de son édification. Elle fut édifiée en 872 puis fortifiée en 1173 par l'évêque Guillaume. Ses murs de 2 à 3 mètres d’épaisseur et son clocher carré de 35 m lui confèrent un look imposant. La conception du clocher Donjon en particulier représente une véritable prouesse esthétique et technique. Elle a tous les caractères d'une forteresse médiévale grâce à ce donjon mais aussi à ses mâchicoulis, créneaux, meurtrières et chemin de ronde.

L'intérieur de la cathédrale a connu nombre de changements notamment au 15e et au 17e siècles. Les vitraux sont un des derniers ajouts qu'elle a connu puisqu'ils ont été installés en 1870. On peut y voir de nombreuses œuvres d’art dont le tableau représentant la lapidation de Saint-Etienne. On pénètre par la petite chapelle Notre-Dame-de-Lourdes du 19ème siècle ou la par la porte côté Hérault. On mentionnera le retable en marbre polychrome du 17ème siècle, la chaire en marbrerie datant du même siècle et des orgues de style Baroque Allemand, plus récents (1990). A ce jour, ce joyau de l’architecture romane figure parmi les bâtiments les plus spectaculaires de l’Hérault. On y a inhumé les évêques d’Agde et le corsaire Claude Terrisse.

Photo de Jean-Louis Zimmermann